samedi 19 mai 2018

Concert du 27 mai 2018 - Les Folies Concertantes

Les Offenbachiades du Sud ont le plaisir de vous présenter :



Les Folies concertantes
Orchestre de Chambre des Hautes-Alpes
Direction : Jean-Christophe Keck

Dimanche 27 mai à 18 heures

Circus Casino de Briançon,
7 avenue Maurice Petsche




Pour le dernier concert symphonique de notre saison briançonnaise, nous avons, comme toujours, cherché à réunir les plus fameux compositeurs, servis par des musiciens talentueux et passionnés. De la musique française avant toute chose, fraiche, légère et printanière, avec Fauré, Gounod, Waldteufel et Offenbach bien entendu, pour lequel la soprano Aude Fabre viendra nous offrir ses vocalises. Ce qui ne nous empêchera pas d'ouvrir nos frontières à quelques grands maîtres des pays voisins : Mozart, Schubert, Strauss, Ketelbey... De la belle musique tout azimut... Toute l'équipe des Offenbachiades, l'Ensemble des Folies Concertantes et moi-même vous attendons très nombreux pour fêter ensemble ce rendez-vous habituel musical et convivial.
Jean-Christophe Keck,
directeur musical 

Tarifs : 12 euros – gratuit pour les moins de 12 ans - placement libre
N'hésitez pas à partager cette information avec vos contacts.

jeudi 26 avril 2018

Concert/récital du 29 avril 2018 - Aurélie Brémond, soprano et Diego Mingolla, piano - DL du 25 avril 2018

La valeur n'attend pas le nombre des années...


... nous vous attendons donc très nombreux en ce dernier dimanche d'avril !

Concert/Récital lyrique du 29 avril 2018 - Aurélie Brémond, soprano et Diego Mingolla, piano

Les Offenbachiades du Sud ont le plaisir de vous présenter leur prochain concert :





Récital lyrique
Aurélie Brémond, soprano 

Piano : Diego Mingolla
PrésentationJean-Christophe Keck

Dimanche29 avrilà 18 heures
Circus Casino
avenue Maurice Petsche
Briançon





C'est avec grand plaisir que nous accueillons dans le cadre de nos Offenbachiades une jeune artiste lyrique briançonnaise en pleine ascension : Aurélie Brémond. Pour célébrer le centenaire Debussy à sa manière, elle a préparé avec la complicité du pianiste Diego Mingolla un très joli florilège, où le compositeur de Pelléas tiendra largement sa place. Dotée d'une voix fruitée de soprano léger, son timbre clair fera merveille dans le répertoire français, d'Offenbach à Messager en passant par Maurice Yvain. Sans oublier une petite touche franco-italienne des plus émouvantes avec La Fille du Régiment de Gaetano Donizetti. Nous vous attendons toujours aussi nombreux pour partager ce moment choisi de musique printanière.
Jean-Christophe Keck, directeur musical

Tarifs : 12 euros – gratuit pour les moins de 12 ans - placement libre
 N'hésitez pas à partager cette information avec vos contacts.

Les Concerts de Saint-Paul - 15 avril 2018 - Basson à L'Orceyrette - DL du 19

Mieux vaut tard que jamais... 



lundi 16 avril 2018

Concert du 15 avril 2018 - Les Concerts de Saint-Paul - Basson à l'Orceyrette


Après "Hautbois à la Tour" avec Alexandre Girardin le 14 janvier 2018 et "Clarinette au Lauzin" avec Flavio Lodi le 11 février 2018, Jean-Christophe KECK nous a proposé "Basson à l'Orceyrette" avec Paola Sales et l'Ensemble Vauban (quintette à cordes et piano) en ce dimanche15 avril 2018, Salle Saint-Paul à Villard St Pancrace.


Le public a pu découvrir un instrument à vent de la famille des bois, plutôt méconnu et rarement mis en valeur, puisque souvent placé derrière notre Orchestre de Chambre des Hautes-Alpes. Mais au-delà de son emplacement, il apparaît plus que difficile de citer des œuvres spécifiquement consacrées au basson. Pourtant cet instrument a un rôle essentiel dans l'orchestre car doté d'un son, à la fois velouté et grave, à l'exemple du grand-père dans Pierre et le loupde Sergueï Prokofiev ou dans l'un des plus beaux solos du Sacre du Printemps d'Igor Stravinsky. Mais ne nous y trompons pas, d'autres grands compositeurs tels Weber, Vivaldi ou Mozart ont honoré cet instrument à la sonorité unique en lui consacrant des concertos dont Jean-Christophe nous avait judicieusement préparé quelques extraits. Ils furent interprétés avec talent et dextérité par Paola Sales, sous les applaudissements nourris d'un auditoire enchanté et ravi de découvrir cet instrument singulier qui, si l'on en croit BramVanSambeek, jeune bassoniste qui joue souvent pour l'orchestre symphonique de Londres "est souvent vu comme "le clown de l'orchestre"".








Au programme :

Henri Purcell: rondos - Antonio Vivaldi: concerto en la mineur pour basson, cordes et continuo -
Wolfgang Amadeus Mozart: petite musique de nuit, adagio et concerto pour basson et orchestre, 1ermouvement - Zdenek Fibich: poème - Carl Maria Von Weber: andante et rondo hongrois pour basson et quintette à cordes - Emile Waldteufel: Très Jolie (pour orchestre + basson).

Un superbe programme admirablement servit par de talentueux artistes que l'auditoire a chaleureusement remerciés par des salves d'applaudissements : Paola Sales, basson - Pascal Hotellieret Massimiliano Gilli, violons - Luca Pinardi, alto - Maxime Gilbert, violoncelle - Umberto Salvetti, contrebasse - Diego Mingolla, piano et clavecin.

samedi 14 avril 2018

Concert du 15 avril 2018 - Les Concerts de Saint-Paul avec "Basson à l'Orceyrette" - DL de ce jour

En ce dimanche 15 avril 2018
Salle Saint Paul à 18h
à Villars-Saint-Pancrace
L'Ensemble Vauban et le basson de Paola Sales

Un programme surprise autour du basson de la famille des "bois", des cordes et du piano, inspiré par la splendeur et le silence du lac de l'Orceyrette. Apparu à la fin du XVIè siècle en Italie sous le nom de fagotto, le basson au son riche et velouté qui tient les parties basses de l'orchestre est aujourd'hui mis à l'honneur.

Intimité et convivialité garanties dans une salle qui a conquis
nos amis musiciens et nos amis mélomanes.
A très vite !


jeudi 12 avril 2018

Concert du 15 avril 2018 - Les Concerts de Saint-Paul - Basson à l'Orceyrette

Pour ne rien rater dimanche 15 avril 2018
Rendez-vous salle Saint-Paul à 18h
Villard-Saint-Pancrace

Le Dauphiné Libéré du 12 avril 2018 (1)


Le Dauphiné Libéré du 12 avril 2018 (2)


lundi 9 avril 2018

Concert du 15 avril 2018 - Les Concerts de Saint-Paul - Basson à l'Orceyrette



Les Offenbachiades du Sud ont le plaisir de vous présenter :

 Les Concerts de Saint-Paul
 Basson à l'Orceyrette...

 avec
 Paola Sales, basson
 et l'Ensemble Vauban
 Direction musicale :
Jean-Christophe Keck


Dimanche 15 avril à 18 heures
Salle Saint Paul
Villar-Saint-Pancrace

Après la flûte, le hautbois et la clarinette, vient tout naturellement le basson, le plus grave et le plus mystérieux des instruments de la famille des bois. Ainsi se poursuit notre série de concerts de musique de chambre animée par l'Ensemble Vauban (quintette à cordes et piano) auquel vient à chaque fois s'adjoindre un soliste invité. C'est au tour du Paola Sales, la bassoniste de l'Orchestre de Chambre des Hautes-Alpes, bien connue du public briançonnais. En imaginant un programme inspiré par les beautés du lac de l'Orceyrette, notre répertoire exploitera quelques trésors des différentes époques musicales, baroque, classique et romantique ; de Purcell à Weber et de Vivaldi à Fibich, en passant par Mozart. Sans oublier une petite valse de notre ami Waldteufel, afin de célébrer à notre manière l'arrivée du printemps. Nous vous attendons toujours aussi nombreux à la Salle Saint-Paul pour célébrer "en famille" ce nouveau festin musical.

Jean-Christophe Keck, directeur musical

Tarifs : 12 euros – gratuit pour les moins de 12 ans - placement libre

N'hésitez pas à partager cette information avec vos contacts.

mercredi 28 mars 2018

Concert du 25 mars 2018 - Les Folies Concertantes -

"Les Lumières du printemps"

En ce premier concert de printemps, Jean-Christophe n'avait pas lésiné sur le programme musical de ce dimanche 25 mars avec l'Orchestre de Chambre des Hautes-Alpes, "Les Folies Concertantes", constitué de talentueux solistes et le retour de notre magnifique soprano Aude Fabre.


L'entrée en matière fut des plus réjouissante avec l'ouverture de "La Chauve-Souris" de Johann Strauss Fils.


Suivi d'inédits du génie créatif de Jacques Offenbach avec Le Bonhomme jadis ou du Docteur Ox avec l'air de Prascovia "De moi, je vous réponds d'avance" (création mondiale) complété un peu plus tard par la romance de Prascovia "Pourquoi pleurer", deux œuvres merveilleusement interprétées par Aude Fabre


Gioacchino Rossini avec son sens de la mélodie, de l'orchestration et l'énergie qu'il dégage ne pouvait être que de la fête avec Guillaume Tell et "son pas de six"... Et que dire de Claude Debussy dont on commémore cette année et ce jour, le centenaire de la mort qui s'invita tout naturellement avec son prélude de L'Enfant prodigue...


Le concerto pour clarinette - adagio - de Wolfgang Amadeus Mozart permit à Flavio Lodi, talentueux soliste, d'exprimer avec bonheur tout son art... plénitude et calme absolu ;


tout comme le chaleureux prélude de l'acte 3 de Carmen - intermezzo - de Georges Bizet interprété par le non moins talentueux soliste flûtiste, Simone Prozzo.


Mais il fallait bien que le printemps s'invite en cet après-midi, et c'est la valse mystérieuse "Retour de Printemps" d'Emile Waldteufel qui s'imposa !

           

Avec plaisir et délectation, le public retrouva Alexandre Borodine et ses Danses Polovtsiennes (n°2) avec en soliste le hautbois d' Alexandre Girardin et le cor anglais - qui n'a d'anglais que le nom - de Serge Féral talentueux hautboïste soliste à l'orchestre philarmonique de la ville de Nice, invité "impromptu" de notre concert.


Et puis, comme l'an prochain on commémorera le bicentenaire de la naissance de ce prodigieux jongleur de notes que fut Jacques Offenbach, nous ne pouvions pas conclure sans le convier à nouveau avec "les couplets de Laurette" de La Chanson de Fortunio.


Si tout au long de cette promenade musicale l'auditoire ne s'est pas privé de faire entendre sa satisfaction, c'est sous un tonnerre d'applaudissements scandés qu'il réclama un bis, puis insatiable un ter...





A nouveau un grand merci à Jean-Christophe, conducator et directeur musical, pour ses choix judicieux et à tous les artistes dont le talent n'est plus à démontrer mais à écouter...






Avec : Pascal Hotellier (violon solo), Simone Prozzo et Alessandra Berardi (flûtes), Alexandre Girardin (hautbois), Flavio Lodi et Emanuele Utzeri (clarinettes), Paola Sales (basson), Irene Masullo et Gregorio Demaria (cors), Giulia Subba (violon), Luca Pinardi (alto), Fernando Lima de Albuquerque Lage (violoncelle), Umberto Salvetti (contrebasse), Franck Pantin (piano), Serge Féral (cor anglais) et notre magnifique soprano Aude Fabre.

Prochain rendez-vous le 15 avril 2018 à Villard St Pancrace (Salle Saint-Paul)
pour "Un basson à l'Orceyrette" avec l'Ensemble Vauban (quintette à cordes 
et piano) pour accompagner notre bassoniste invitée Paola Sales




samedi 24 mars 2018

jeudi 22 mars 2018

mardi 20 mars 2018

Concert du 25 mars 2018 - Les Folies Concertantes



Les Offenbachiades du Sud ont le plaisir de vous présenter :

Les Folies concertantes, orchestre de chambre des Hautes-AlpesDirection : Jean-Christophe Keck

Dimanche 25 mars à 18 heures
Circus Casino de Briançon,
7 avenue Maurice Petsche



Pour ce troisième concert symphonique de notre saison briançonnaise, nous avons réuni pour vous les plus fameux compositeurs servis par des interprètes toujours aussi talentueux et passionnés. Quelques raretés au programme avec deux pièces inédites d'Offenbach (Le Bonhomme Jadis...) dont nous venons de retrouver les manuscrits, et un magnifique Prélude de L'Enfant prodigue de Claude Debussy, dont on célèbre cette année l'anniversaire. De la musique pétillante avec Johann Strauss (La Chauve-souris), Émile Waldteufel (Retour du printemps) ou Rossini (Guillaume Tell), ou plus intime avec Mozart (Concerto pour clarinette), Georges Bizet (Carmen) et Alexandre Borodine (Le Prince Igor).
Toute l'équipe des Offenbachiades, l'Ensemble des Folies Concertantes et moi-même vous attendons très nombreux pour fêter ensemble ce rendez-vous musical et convivial.

Jean-Christophe Keck, directeur musical 

Tarifs : 12 euros – gratuit pour les moins de 12 ans - placement libre
N'hésitez pas à partager cette information avec vos contacts.

vendredi 2 mars 2018

Récital du 25 février 2018 - Le Dauphiné Libéré du 1er mars 2018

Entre Manon, Juliette, Marguerite, Micaëla et autres héroïnes
du répertoire français,
Evgenia Braynova représentait à elle seule
"les Chanteuses bulgares" qui ravirent
un auditoire aux anges... 😇


jeudi 1 mars 2018

Récital du 25 février 2018 - Eugenia Braynova, soprano, et Diego Mingolla, piano

Pour ce premier récital de notre saison 2017/2018, Jean-Christophe KECK ne pouvait pas mieux choisir que le duo qui avait enchanté le public briançonnais l'an passé à la même époque et pour la même raison, c'est-à-dire la talentueuse soprano Eugenia BRAYNOVA, accompagnée par le non moins talentueux pianiste des "Folies Concertantes", Diego MINGOLLA.

Cette fois-ci, notre maestro avait convié pour cette promenade musicale, vocale et instrumentale, de prestigieux compositeurs du répertoire français et leur héroïne, servis par la voix puissante de notre soprano lyrique, alliant force et agilité, en harmonie d'un clavier animé avec habileté et virtuosité par notre ami Diego.

Par ailleurs, beaucoup savent qu'en matière d'opéra, les rôles d'héroïnes sont souvent interprétés par des sopranos à la voix haute et claire, dont l'expression s'adapte aux personnages des amoureuses, des intrigantes, des jeunes filles... qu'on se situe dans la comédie ou la dramaturgie.

Eugenia BRAYNOVA évolue dans ces répertoires avec une maitrise vocale consistant notamment à amplifier une note, puis à l'atténuer sans modifier la qualité du timbre et apparemment sans effort... Quelle émotion de voir et d'écouter outre les duos, les soli de Diego MINGOLLA bondissant avec souplesse de touche en touche pour faire vibrer l'auditoire au rythme des mélodies...

Ces deux complices ont su tenir en haleine un auditoire qui n'attendait que cela, ponctuant d'applaudissements chacune des œuvres interprétées, soit en duo, soit en solo, qu'au préalable notre cicérone ne manquait pas de commenter doctement et, si nécessaire, de les agrémenter d'anecdotes dont il a le secret.

C'est ainsi qu'en introduction Jules Massenet fut convié avec Manon pour les airs "de la petite table" et du "Cours-la-Reine et gavotte", puis Gabriel Fauré pour une "Romance sans parole pour piano - Op.17 n°3". Charles Gounod s'imposa en cet après-midi avec Roméo et Juliette, "Valse de Juliette" et "l'air du poison" puis avec Faust "l'air des bijoux" suivi de Gustave Charpentier avec Louise et l'air "Depuis le jour où je me suis donnée" tandis que Gioacchino Rossini nous proposait "Un petit caprice pour piano dans le style d'Offenbach", magnifique hommage à celui qu'il qualifiait de "Petit Mozart des Champs Elysées". Si magistralement annoncé, Jean-Christophe ne pouvait pas laisser dans l'ombre Jacques Offenbach qui avec "La Barcarolle" des Contes d'Hoffmann, nous offrait une version solo de cette œuvre. Georges Bizet ne devait pas manquer aux réjouissances de l'oreille avec une Carmen, par la voix de Micaëla : "Je dis que rien ne m'épouvante", pas plus que Maurice Ravel avec "Le Tombeau de Couperin, forlane pour piano" (une forlane - en italien furlana, frioulane - est une danse traditionnelle, originaire du Frioul, de rythme rapide, vive et gaie). Notre promenade musicale s'acheva par un clin d'œil à La Périchole de Jacques Offenbach, une Périchole enivrée par ses "Couplets de la griserie", qui fit beaucoup sourire l'auditoire et à juste titre...

Nos plus vives félicitations à ces deux magnifiques artistes pour leur prouesse technique et vocale, qu'on ne se  lasserait pas d'écouter pour notre plus grand plaisir et un grand merci à notre maestro ; mais tout ayant une fin notre admirable trio nous abandonna sous un tonnerre d'applaudissements.























Rendez-vous dimanche 25 mars 2018 à 18h
Les Folies Concertantes pour des
Lumières de printemps

Circus Casino de Briançon.